Rémi Gernet

« Personnellement, grâce à Piano Cantabile, j’ai pu développer et mûrir ma connaissance du piano. Bernard d’Ascoli a toujours su mettre en éveil mon sens critique face à la partition et je lui en serai toujours reconnaissant. Ce travail d’herméneutique (rappelons que le Dieu Hermès était un dieu messager entre les vivants et les morts et qu’en ce sens il symbolise le combat entre le sens et tout ce qui périt) forme l’esprit du citoyen et lui permet dans d’autres situations de la vie de pouvoir se défendre. »

Rémi GERNET
Diplômé de la Haute Ecole de Musique de Genève